Prendre du temps pour soi #6 : la pause

Faire une pause. Vous savez celle qui vous permet de rompre une activité pour mieux la reprendre ensuite, celle qui permet de voir les choses sous un autre angle, d’aborder les événements avec plus de recul. La pause est une chose nécessaire mais que l’on ne s’accorde pas forcement. Il y a ces pauses qui ne durent que quelques secondes en situation de stress et celles, beaucoup plus longues, qui touchent parfois notre existence, notre manière de vivre.

La pause va un peu à l’encontre de notre société où tout va vite. Où la prise de recul n’est pas nécessairement encouragée. Ces petits moments demandent de faire appel à notre connaissance de nous-même afin de pouvoir percevoir l’instant où elle est nécessaire. Elle demande aussi une bonne dose de bienveillance, pour s’accorder ce temps, ce moment rien qu’à soi, parfois sous le regard accusateur des personnes qui « ne s’arrêtent pas ».

Il n’y a pas une pause mais des pauses. Se pauser c’est aussi se donner l’occasion de ne rien faire ou de se questionner sur notre avenir.  On pourrait presque parler d’un art de la pause tant il y a de manière de tout arrêter, un instant. Que se soit  une respiration, une marche, une sieste, une discussion avec ses collègues, il y a mille et une façon de prendre le temps et de faire un break dans notre quotidien.

La pause, je l’ai expérimentée aussi bien la courte que la longue. J’ai appris à prendre le temps car ce n’était pas du tout quelque chose que j’avais en moi. Du temps pour me retrouver face à moi-même. Car finalement une pause c’est ça, être face à soi, uniquement cela, se demander si cela nous convient, se recentrer sur son corps, ressentir, être.

En parlant de pause, je vais être un peu moins présente sur le blog, j’ai prévu de faire un petit break estival pour me charger de bonnes ondes, être à l’écoute du monde en général. Je vous rassure, je vous préparerai tout de même les calendriers mensuels et quelques articles si vous me manquez trop… On peut faire une grande pause ou des petites pauses 😉 En attendant je vous souhaite une belle journée!

pause

Rendez-vous sur Hellocoton !

Instants estivaux

Aujourd’hui c’est l’été, et, le mois de Juin a été bien chaotique côté temps. J’ai donc plein d’idées en tête pour cet été (que je n’ai pas eu l’opportunité de mettre en œuvre vu la non motivation que m’a inspiré la pluie… Et puis, regarder les étoiles alors que le ciel est plein de nuages, c’est tout de suite moins intéressant…). Voici donc ma liste de l’été faite de moments, de senteurs, de délices et tout et tout… Rien que de l’écrire, ça me fait déjà rêver!

1- Pique niquer

2- Regarder les étoiles

3- Voir le levé du soleil

4- Manger des glaces

5- Passer de longues soirées à la lumière des guirlandes lumineuses

6- Regarder un film dehors

7- Faire griller du maïs

8- Profiter de la chaleur du soleil

9- Sentir l’odeur de l’herbe fraichement coupée

10- Prendre le temps tout simplement

Yeah, c'est l'été!

Et pour vous, c’est quoi vos instants préférés de l’été?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Prendre du temps pour soi #5 : et si on marchait?

Pas le temps de prendre du temps pour soi? Et si on commençait par une chose toute simple à savoir la marche. C’est donné à quasiment tout le monde, on a tous des trottoirs, des chemins, des champs, des forêts qui entourent notre home sweet home ou notre lieu de travail.

On entend partout dire que la marche c’est bon pour la santé. Ok, je vous fais grâce des études en tout genre faites par des scientifiques avisés pour vous donner mon ressenti. Jeune, j’étais tout sauf une marcheuse, mes parents devaient me traîner même pour faire quelques mètres (et encore quand je dis traîner, je suis gentille…). Plus tard, n’aimant pas vraiment conduire, je me suis mise à marcher. Les quelques kilomètres qui me séparaient de mon lieu d’études me ravissaient. Et finalement, c’est devenu assez naturel de continuer sur cette voie. L’un de mes kiffe ultime serait d’avoir un travail où je puisse me rendre à pied. Déjà pour respirer le « grand air », ensuite parce que ça me permettrait de faire un sas de décompression en début et en fin de journée, un petit temps où l’on est qu’avec soi-même.

Pourquoi j’aime marcher ? Parce que je passe mon temps la tête en l’air (et les pieds dans la m…, c’est ça quand on regarde pas où l’on marche…) et que ça permet de voir les choses différemment. Que l’on marche en ville ou à la campagne, les paysages changent suivant les saisons. Je suis souvent émerveillée devant le chant des oiseaux, l’eau gelée, le bruit des gouttes qui tombent sur le parapluie, bref, chaque ballade n’est jamais vraiment la même. Quand j’habitais près d’une fabrique de confiserie, j’adorais humer l’odeur de bergamote qui se dégageait le long du chemin, comme une invitation à la gourmandise! Je crois réellement que lorsque l’on marche nos sens se mettent tous en éveil.

Par ailleurs, pour ceux qui ne sont pas sportifs, il n’y a rien de plus doux que la marche, pas besoin d’équipement, ou d’abonnement. Pas besoin de mettre son corps à rude épreuve, marcher c’est éveiller son corps en douceur. C’est bon pour la santé, gratuit et parfois plus rapide que la voiture ou les transports en communs!

Personnellement j’aime aussi marcher car cela me permet de déconnecter, de mettre mon cerveau sur pause (chose qu’on fait rarement en voiture). C’est un moment comme suspendu dans le temps. Souvent après une ballade, j’ai les idées plus claires et je mes sens comme requinquée! Et vous, aimez-vous marcher?

hiking-1149891_1280

Rendez-vous sur Hellocoton !