Prendre du temps pour soi #4 : le théâtre d’improvisation…

L’année dernière, j’ai voulu tester le théâtre d’impro. L’idée a germé lentement, je me suis inscrite en cours d’année, j’ai donc suivi des cours pendant une demi-douzaine de mois (ce qui est peu). J’ai eu envie de tenter cette expérience car c’était une manière de me « mettre en danger », de dépasser et repousser mes limites.

Pourquoi l’improvisation? Je voulais voir de quelle manière je pouvais m’adapter à une histoire/un contexte inconnu face à des inconnus. Je n’aurais pas pu vivre cela dans des cours de théâtre traditionnels, où l’on doit apprendre des textes etc. et j’avais peur du coté trop « guindé » du théâtre. Je voulais quelque chose de plus spontané.

Et ça sert à quoi? A se découvrir soi, voir quels sont nos réactions, les apprivoiser et s’améliorer. Comprendre comment une histoire peut prendre vie en s’ouvrant aux autres. Lors de ma première impro, j’ai remarqué que je refusais toujours ce qu’on me proposait, alors que c’est l’une des règles de base en impro, toujours aller dans le sens de ce que l’on nous propose (ou, si ce n’est vraiment pas possible, proposer autre chose)… Mais cette manière de refuser était pour moi une manière de garder le contrôle. L’improvisation aide justement à mieux se connaître, à se faire confiance, à faire confiance aux autres et à lâcher prise. Je me souviens aussi d’une de mes premières improvisations où, un peu angoissée, je n’ai cessé de bouger sur la scène et, à la fin, l’animateur m’a félicité d’avoir occupé la scène de cette manière. Ça m’a bien fait rire 😉 Comme quoi, certaines de nos angoisses se révèlent être des points forts!

Est-ce que c’est pour tout le monde? Oui, et c’est même conseillé aux plus timides. Cela demande un certain courage je ne vous le cache pas, mais c’est vraiment intéressant de se mettre en danger, de découvrir nos limites, de se transposer dans d’autres personnages.

On se sent comment après? Très bien! Outre la « fierté » d’avoir dépassé ses limites, cultivé sa répartie, on rigole quand même pas mal! Les cours de deux heures permettent de déconnecter complétement!

Bref ce fût une belle expérience qui m’a beaucoup plu! Pour continuer à pratiquer à la maison, ma belle-sœur m’a offert un petit jeu qui s’appelle Takattak que j’adore! Même ce n’est pas de l’impro au sens propre du terme, c’est l’occasion de se retrouver, de riposter, de rigoler, de passer un bon moment quoi! Je vous conseille de tester ce jeu, ce sera l’occasion de travailler votre répartie à la maison 🙂 Et peut être passer au théâtre d’impro par la suite!

theatre d impro

Rendez-vous sur Hellocoton !

Prendre du temps pour soi #3 : La méditation

Aujourd’hui, je ne vais pas vous parler de méditation à proprement parler. Déjà parce que c’est une pratique qui ne m’est pas si familière que ça (même si j’ai eu l’occasion de m’y adonner en pratiquant la sophro) mais aussi parce que, il faut l’avouer, je ne crois pas être capable d’en parler.

Aujourd’hui j’avais juste envie de vous parler de la méditation à mon humble niveau, au travers du livre Calme et attentif comme une grenouille et de son CD audio en particulier. C’est en m’abonnant à un magazine que j’ai reçu ce CD (honnêtement je n’aurais jamais eu l’idée de l’acheter car il s’adresse à des enfants)… Mais comme je l’ai reçu et que je suis curieuse, j’ai décidé de réveiller mon âme juvénile et d’écouter ces petites méditations et honnêtement j’ai adoré! Pourquoi?

.
1- J’adooore la voix de la narratrice, elle est douce et un peu enfantine et je trouve que ça donne un côté bienveillant aux méditations et ça, c’est important.
2- C’est très imagé, du coup c’est assez facile de se projeter dans le flux de paroles même pour un débutant.
3- Les méditations sont courtes (parfois trop courtes) étant donné qu’elles s’adressent à des enfants. Du coup, l’excuse « je n’ai pas le temps » n’a plus lieu d’être…
4- Pour un ouvrage s’adressant aux enfants, beaucoup de sujets y sont traités : se détendre, calmer les ruminations, trouver le sommeil… Et il faut bien l’avouer, en tant qu’adulte, on a aussi ces problèmes!

.
Bref, vous l’aurez compris j’ai adoré ce CD! J’ai vu qu’ils dédiaient aussi un volume aux adolescents, je vais peut-être le tester aussi…

https://i.ytimg.com/vi/WnxOoifQ398/maxresdefault.jpg

Rendez-vous sur Hellocoton !

C’est le printemps! {printable}

Hier était le jour officiel du lancement du printemps. A cette période de l’année, il y a des milliers de choses à observer, voir la nature se réveiller après un sommeil tranquille me fascine. Comme vous savez que j’aime particulièrement les listes, je vous propose une liste de vos envies pour le printemps (dans la même lignée que celle de l’été et celle du l’automne), histoire de se poser et d’écrire ce qui nous emplit de joie en cette période et ce pour quoi on a (vraiment) envie de prendre du temps. Une sorte de liste de l’immatériel qui nous reconnecte à cette belle saison.

Pour ma part, j’ai déjà quelques idées : profiter d’une belle journée pour faire un pique-nique, planter un figuier en pot (je ne sais pas si ça tiendra, mais je sur-kifferais avoir un figuier), planter quelques fleurs, me poser pour observer les bourgeons des arbres se détacher sur le ciel bleu, écouter le chant trop mignon des oiseaux, aller courir de plus en plus tard, faire une couronne de fleurs… Oui, oui rien que ça! (à ajouter : avoir des journées de 48 h aussi, ça sera plus simple)

Vous pouvez télécharger le fichier par ici.

En tout cas beau printemps à toutes et à tous! Pour recevoir les dernières nouveautés, rien de plus simple, vous pouvez aimer ma page facebook ! Et, si ce printable vous a plu, n’hésitez pas à partager vos photos sur les réseaux sociaux avec le hashtag #potentielcreatif. Je pourrai ainsi voir vos mises en scène!

que faire au printemps, bucket list, liste printemps, activités printemps, do it list, liste des choses à faire, free printable, printable mars, printable avril

Rendez-vous sur Hellocoton !